Secrets du référencement

L'évolution plus que rapide de l'Internet en change aussi rapidement les règles pourtant vraies dans le passé mais obsolètes aujourd'hui...

Les faux trucs et astuces de référencement ou spamdexing

Les méthodes de référencement mais surtout de positionnement évoluent au fil des mois. Des astuces vraies dans le passé ne fonctionnent plus sur les principaux moteurs de recherche.

Les exemples présents ici ne concernent pas TOUS les moteurs mais principalement les plus gros d'entre-eux puisque ce sont eux également les principales victimes ;-) du "spamdexing".

1 - Cacher des mots clés de la même couleur que le fond de la page. 

Cette méthode est révolue, il suffit aux moteurs de recherche de trouver cet argument bgcolor="#FFFFFF" et de le comparer à celui-ci color="#FFFFFF".

L'effet : Suppression de la page spammée voire dans certains cas de tout le site de la base de données du moteur de recherche.

L'alternative : Mettre une image de couleur en fond de page. D'autre remplacerait le bgcolor="#FFFFFF" par bgcolor="White" en gardant les autres en #FFFFFF, à tester mais déconseillé...

2 - Répétition de mots clés.

Répéter le même mot clé plus de trois fois (en moyenne) de façon trop rapprochée à n'importe quel endroit dans le code source de la page (balise META, ALT, TITLE ou dans le corps de la page).

L'effet : Suppression de la page spammée voire dans certains cas de tout le site de la base de données de l'outils de recherche.

L'alternative : Espacer la répétition d'un même mot dans la page.

3 - L'utilisation de mots sans rapport avec le thème de la page.

Dans le but de générer du trafic, on peut être tenté d'utiliser par exemple des noms de marques ou bien de placer des mots à fort trafic tel que MP3 ou sexe dans des balises HTML.

Exemple trouvé sur le net :

<meta name="keywords" content="informatiques, achat,

vente, shopping, informatique, scanner, imprimante, sexe, gros seins, moniteurs, disquette, son, ..."

L'effet : Pour les noms de marques, une jurisprudence existe en France s'ils sont présents dans les balises meta ou ALT. Pour les mots à fort trafic, il n'y de toute façon aucun intérêt à utiliser cette méthode. Pour être vraiment efficace il faudrait que le site parle effectivement du MP3 ou du sexe dans le corps de la page...

L'alternative : Supprimer les mots :-)

4 - Redirection de pages simple.

Celle qui utilise la commande http-refresh. L'internaute présent sur ce type de page est redirigé automatiquement vers une autre en moins d'1 seconde.

L'effet : Certains moteurs vont purement et simplement éliminer ces pages de leur base, d'autres sont plus tolérants si la redirection se fait avec un délai plus important (de 15 à 30 secondes).

L'alternative : Aucune, excepté la suppression de cette balise META bien sûr.

5 - Redirection de pages évoluée. 

Celle qui utilise un script cgi pour présenter au moteur une autre page (généralement spammée) que celle que l'internaute consulte sur le site.

L'effet : Il existerait des sortes de "brigades anti-spam" chargées de vérifier l'intégrité des pages selon leurs propres critères de sélection. La sanction la plus extrême dans ce cas pourrait être le bannissement à vie du site. Sinon il existe toujours le risque de se faire directement dénoncer auprès du webmaster du moteur...

L'alternative : Aucune